MM-14774_new-website-page_iot-box-reference_liebherr_9_2000x1125.jpg

FAQ WAGO FRANCE

Vous trouverez sur la page suivante des informations sur les questions les plus fréquemment posées.

QUESTIONS COURANTES

Vos questions les plus fréquemments posées par thème

Le marquage électrique, une nécessité  

 
Installation, entretien, maintenance : dans le domaine de l’électricité, ces actions requièrent une grande attention. Mais également une excellente organisation pour optimiser son temps. Une bonne présentation dans l’armoire électrique assure une commande plus rapide et efficace !  
 
Marquer les fils et les blocs de jonction évite les erreurs lors de la mise en place et de la maintenance. En particulier lorsqu'un autre collaborateur ou une nouvelle société d'électricité s’occupe de l'installation électrique. Entre sécurité et gain de temps, le repérage des éléments reste primordial.                                                                                 
 
Le marquage des fils, câbles et blocs apporte d’autres avantages : 
 
  • Identifier rapidement les éléments à contrôler lors d’une panne
  • Suivre l’historique des équipements, déterminer leur durée de vie et tracer le fournisseur ; 
  • Noter certains points de vigilance concernant le matériel.  
 
Chez Wago, nous proposons des solutions de marquage électrique fiables et durables pour tous vos produits.  
 
 
Nos solutions de repérage et de marquage électrique 
 
 
Différentes solutions existent pour distinguer les éléments entre eux. Qu’il s’agisse des fils et câbles ou des blocs de jonction, trouvez facilement le matériel de repérage pour votre installation électrique.  
 
 
 
Repères pour bloc de jonction  
 
 
Bandes de repérage imprimables sur plusieurs lignes pour plus de visibilité dans l'armoire de commande ; 
 
Repères WMB, WMB-Inline en rouleau qui couvrent plusieurs tailles de bornes pour une grande diversité d'applications de repérage. 
 
 
Identification des fils et câbles  
 
 
 
Effectuez des branchements en toute sécurité avec nos solutions de repérage :  
  • Douilles de repérage   
  • Gaines thermorétractables  
  • Repères de câbles   
  • Etiquettes à enficher  
  • Etiquettes à laminer (en fonction des besoins de l’utilisateur)
  • Etiquettes de marquage  
  • Marquages de conducteurs à insérer.  
Chez Wago, nous avons cherché à vous simplifier la vie afin de classer aisément les blocs de jonction et fils. Grâce à l’imprimante transfert thermique SmartPRINTER, le marquage des éléments électriques est simplifié. Elle permet d’éditer des étiquettes et des marqueurs de câbles durables avec une excellente qualité et rapidité d’impression. Tous les accessoires de type rouleaux et rubans encreurs se trouvent également sur le site de Wago.  
 
 
Les principaux atouts de l’imprimante transfert thermique SmartPRINTER : des impressions ineffaçables et résistantes aux rayures, une impression et une application directes.  
 
  
Pourquoi choisir les solutions de repérage électrique de Wago ?  
 
 
Bien choisir son matériel de repérage électrique est indispensable pour une bonne présentation de l’armoire électrique. Pour les fils et blocs de jonction, les technologies Wago combinent efficacité et maîtrise du budget. Avec :  
 
 
 
  • Du matériel et des logiciels totalement adaptés aux produits Wago mais également aux éléments d'autres fabricants ; 
  • Des solutions individuelles et sur-mesure pour les marquages ;  
  • La garantie d’une conformité de l’installation électrique ;  
  • Une nouvelle fonction d'assistance pour simplifier davantage la conception des repères avec l’imprimante à transfert thermique ;  
  • Un logiciel de repérage intuitif pour localiser les différents composants de l’armoire électrique.  
 
Grâce à ces solutions de repérage électrique, vous gagnez du temps et sécurisez vos fils et blocs de jonction !  
 

Les cartes de repérage

Pour résoudre les problèmes de repérage des blocs de jonction, il y a plusieurs solutions, dont les cartes de repérage pré-imprimées. Un dispositif intéressant pour repérer tous les points de connexion, quel que soit le domaine d’activité (agroalimentaire, industrie, construction mécanique…).
La carte de repérage reste essentielle pour toute installation électrique. Plusieurs modèles existent en fonction des blocs de jonction. Toutefois, vous pouvez retrouver les caractéristiques suivantes :

  • Une carte repère en polycarbonate avec une belle qualité de marquage et d’impression, adaptée aux applications environnementales intenses ;
  • Les solutions de cartes en polyamide (un matériau particulièrement apprécié pour sa durabilité), incassables jusqu’à -60° ;
  • Une impression verticale ou horizontale ;
  • Différentes couleurs disponibles (orange, bleu, jaune, rouge, vert…) ;
  • Des solutions de repérage électrique pré-imprimées avec des nombres, des symboles ou des lettres.

Pour sélectionner la carte de repérage électrique, le pas du bloc de jonction reste un critère décisif. Un choix à coupler en fonction de l’environnement (vibration, corrosion, atmosphère explosive…).

Les bandes de marquage

Autre solution de marquage électrique pour repérer les blocs de jonction et autres composants : les bandes de repérage. Un dispositif idéal pour simplifier l’installation, la maintenance et la révision grâce à l’identification des blocs de jonction. Selon vos besoins, les bandes sont vierges pour être personnalisées et proposées en plusieurs versions.

  • Autocollantes : une solution adhésive polyvalente et simple d’utilisation. Surface lisse, rugueuse, plane ou irrégulière… Le temps de pose de ces bandes est ultra rapide.
  • Encliquetables : un montage sans outil, pour une installation simple et durable.
  • Blanches ou colorées, les bandes de repérage permettent de différencier et d’identifier les blocs de jonction.

Largeur des interlignes, longueur de la bande, bandes coupées sur une longueur définie, impression standard ou spécifique… Vous pouvez déterminer vos besoins parmi plusieurs options disponibles. Les bandes de repérage facilitent surtout le quotidien des opérateurs pour la mise en service, la maintenance et la révision des installations électriques.

Les étiquettes de marquage

Autre moyen de repérer les éléments d’une armoire électrique : les étiquettes de marquage. Car la rapidité à percevoir les informations sur une grande surface reste capitale pour effectuer un câblage rapide et efficace des borniers.

Les étiquettes sont des solutions de repérage électrique indispensables pour gagner du temps et sécuriser les opérations. Vous avez le choix entre plusieurs tailles, modèles et couleurs. Il existe notamment des étiquettes de repérage auto-protégées et adhésives, compatibles avec nos stylos feutres permanents. Le marquage électrique est également possible avec des étiquettes déjà numérotées.

Généralement conditionnées en plusieurs feuillets, les étiquettes trouvent leur place sur tous les éléments d’une armoire. Les avantages : facilité et rapidité de pose, grande praticité, marquage clair. En un clin d’œil, vous pouvez distinguer les éléments entre eux.
Avec les systèmes de repérage Wago, les opérations d’installation, de maintenance et de révision sont simplifiées. Retrouvez un ensemble de solutions conformes aux normes en vigueur, durables et efficaces. Pour aller plus loin et repérer tout de suite les blocs de jonction, l’imprimante à transfert thermique assure un marquage optimal des éléments.

Plusieurs fournisseurs de solutions d'automatisme proposent des automates supportant le protocole MQTT. C'est par exemple le cas de toutes les dernières générations d'automates du constructeur

Les automates WAGO, basés sur une plateforme Linux ouverte, disposent de nombreuses fonctionnalités de cybersécurité qui permettent de mettre en œuvre le principe de défense en profondeur : la succession de couches de sécurité dans le but d'atteindre un niveau de sécurité optimale. Ils disposent notamment d'un pare-feu intégré, de la journalisation syslog-ng, de l'authentification 802.1X, ou encore du support d'OpenVPN et IPsec.

Les automates WAGO, basés sur une plateforme Linux ouverte, supportent la technologie de containerisation Docker.
Grâce à cette technologie, des packages open source complémentaires sont intégrables aisément, tels que Node-RED ou Grafana, à partir du Docker Hub.  

Les automates WAGO supportent les principaux protocoles Ethernet temps réel : EtherNet/IP, EtherCAT, PROFINET, etc.

L'outil de programmation CODESYS 3.5 est gratuit. 

Plusieurs fournisseurs de solutions d'automatisme proposent des automates supportant le protocole MQTT. C'est par exemple le cas de toutes les dernières générations d'automates du constructeur WAGO.

CODESYS intègre de nombreux configurateurs pour les réseaux Ethernet industriels et bus de terrain. Il faut néanmoins s'assurer que l'automate sur lequel est exécuté le runtime dispose des interfaces et licences nécessaires. Par exemple, sur des automates WAGO, les protocoles PROFINET, EtherNet/IP, EtherCAT, Modbus/TCP, OPC UA ou en MQTT sont nativement supportés.

 

Pour sécuriser et protéger un automate industriel, quelques principes de base sont à mettre en oeuvre. L'isolation réseau est essentielle, en séparant le réseau industriel des autres réseaux de façon logique ou à l'aide de pare-feux et de VLAN. Il est primordial de maintenir le firmware de l'automate à jour avec les derniers correctifs de sécurité fournis par le fabricant. La gestion des accès doit être rigoureuse, restreignant l'accès aux automates aux utilisateurs autorisés.

Une protection physique adéquate est recommandée, en plaçant l'automate dans un lieu sécurisé, verrouillé et surveillé. Le chiffrement des communications est indispensable pour sécuriser les données sensibles. Enfin, l'audit et la surveillance régulière de l'activité de l'automate permettent de détecter toute anomalie ou activité suspecte.

Les automates WAGO, basés sur une plateforme Linux ouverte, disposent de nombreuses fonctionnalités de cybersécurité qui permettent de mettre en œuvre le principe de défense en profondeur : la succession de couches de sécurité dans le but d'atteindre un niveau de sécurité optimale. Ils disposent notamment d'un pare-feu intégré, de la journalisation syslog-ng, de l'authentification 802.1X, ou encore du support d'OpenVPN et IPsec.

Pour choisir un switch industriel, il convient d'identifier en premier lieu les exigences spécifiques de l'environnement industriel, y compris le nombre d'appareils à connecter et la bande passante requise. Il est recommandé d'opter pour un switch robuste, certifié pour résister aux conditions environnementales difficiles de l'industrie. Il est essentiel qu'il offre des fonctionnalités de redondance pour garantir une haute disponibilité du réseau (RSTP, ERPS...).

Un switch avec des mécanismes de sécurité avancés, tels que VLAN, ACL et IEEE 802.1X, est préférable pour protéger les données sensibles. Enfin, il est important de vérifier le support technique du fabricant pour une tranquillité d'esprit supplémentaire. WAGO propose une large gamme de switchs industriels, allant du simple switch non manageable aux switchs manageables disposant de fonctionnalités avancées, en passant par le PoE ou les switchs MACsec.

Pour choisir un pupitre tactile IHM (Interface Homme-Machine) adapté à un milieu industriel, prenez en compte les critères suivants :  

 
 
 
  • Robustesse et durabilité : Opter pour un pupitre tactile conçu pour résister aux conditions environnementales difficiles de l'industrie. 
 
  • Taille et résolution de l'écran : Choisissez un écran de taille appropriée avec une résolution adaptée aux besoins de l'application, permettant une visualisation claire et précise des informations. 
 
  • Interfaces de communication : S'assurer que le pupitre offre une connectivité adaptée aux équipements industriels et protocoles de communication utilisés dans le système. 
 
  • Facilité de configuration ou programmation : Opter pour un pupitre tactile avec une interface conviviale et intuitive, permettant une navigation aisée et une configuration ou programmation simplifiée des fonctions. 
 
  • Cybersécurité : Le pupitre doit intégrer les fonctions essentielles de sécurité pour garantir un niveau de sécurité optimal au sein du système industriel 
 
  • Connectivité Cloud : Certains pupitres intègrent la connectivité cloud nativement via le support du protocole MQTT. 

Un switch manageable est un équipement réseau essentiel pour les environnements industriels. Il permet de gérer efficacement le trafic réseau en fournissant des fonctionnalités avancées telles que la qualité de service (QoS), la gestion des VLAN, la surveillance du trafic, la redondance des liens et la sécurisation des données.


Cela garantit une communication stable et fiable entre les équipements industriels, optimisant ainsi les performances du réseau et réduisant les temps d'arrêt coûteux. La configuration à distance, la détection d'erreurs et les alertes automatisées facilitent la maintenance et la résolution rapide des problèmes, renforçant ainsi l'efficacité et la disponibilité des opérations industrielles.
 

WAGO dispose d'une large gamme de switchs administrables remplissant ces fonctions. Ils supportent notamment des protocoles de redondance standardisé (RSTP, ERPS) ou propriétaire (Jet Ring, Xpress-Ring) assurant des temps de convergence inférieures à 50 ms.

Les modules d'entrées/sorties de chez WAGO peuvent aisément communiquer avec les automtes Schneider M340 ou M580. 

 
Par exemple : le coupleur 750-362 en Modbus/TCP avec l'IO scanning, ou en EtherNet/IP grâce à l'import du fichier EDS.

Les avantages d’une borne automatique

La borne automatique (ou borne de connexion) est un connecteur de petite taille, utilisé pour raccorder des fils sur un circuit électrique. Un système pratique et fiable qui remplace peu à peu les dominos ou sucres, jugés moins fiables. Ces derniers tendent à se dévisser avec le temps et le serrage de la vis n’est pas simple à maîtriser.
Au programme : risque de casse des fils ou de création d’un arc électrique.
La technologie évolue pour proposer davantage d’équipements sûrs. Ainsi, les bornes automatiques Wago participent au bon fonctionnement des installations électriques avec un système plus adapté.

Tout en apportant des avantages précieux aux professionnels de l’électricité :
  • Un format plus compact que les dominos, pour un gain de place important dans la boîte de dérivation ;
  • Une sécurité renforcée : pas de fils trop ou pas assez serrés ;
  • Jusqu’à 8 entrées disponibles ;
  • La présence de leviers sur certains modèles afin de simplifier la connexion des fils ;
  • Une transparence du boîtier pour contrôler la mise en place correcte du fil ;
  • La possibilité d’utiliser des fils souples, semi-rigides et / ou rigides (grande compatibilité) ;
  • Un gain de temps considérable lors de la pose réalisée par l’électricien;
  • L’assurance d’une connexion fiable ;
  • Une meilleure disposition dans les installations électriques, assurant une plus grande visibilité ;
  • La présence d’un point test, idéal pour mesurer la tension avec un multimètre ;
  • La possibilité de choisir entre plusieurs tailles (sections), selon les besoins.
Pour le branchement ou le retrait d’un fil d’une borne de connexion : l’aspect « sécurité renforcée » reste primordial dans le choix de ce dispositif.

Comment utiliser la borne automatique ?

Les dominos s’utilisent avec un tournevis quand les bornes automatiques, malgré leur fonction similaire, n’ont pas besoin d’outil.
Comment se servir de la borne de connexion ?
Une fois les fils dénudés, place à l’installation. Sur certains modèles, des leviers se relèvent, assurant une ouverture facile. Il suffit ensuite de passer un premier fil dans une des entrées de la borne avant de fermer le levier. Pour les bornes à insertion directe pour fils rigides, il suffit d’insérer les fils dans la borne. Une opération à renouveler avec les autres fils, sans risque d’électrocution. En étant attentif à ne pas mélanger les pôles, une borne par pôle.


Sur chaque borne, des informations guident l’utilisateur : longueur maximum pour dénuder les fils et ampérage max, notamment.
Voici quelques exemples de bornes de connexion :
  • Série 221 à leviers, pour tous types de conducteurs. Classique, Inline ou Green Range, la gamme la plus utilisée par les électriciens.
  • La borne à insertion directe 2773 Inline Push-Wire® pour connecter les conducteurs en fil à fil de 0,75 à 4 mm² dans un espace réduit, rapidement et sans outils.
  • Série 2273, sans leviers, idéale pour les boîtes d’encastrement. Elle permet de raccorder de 2 à 8 fils rigides entre 0,5 et 2,5 mm².
Ce concentré de performances dans un minimum d’espace assure un montage et un démontage aisés lors des travaux. Alors, pour garantir une liaison sûre entre les conducteurs d'un même circuit électrique, la borne automatique Wago vous facilite la vie !

Bien choisir sa borne de connexion

 
Facile à utiliser, sûr, polyvalent, durable et compact, le connecteur automatique connaît un réel succès. Il se décline en deux variantes, selon le type de connexion à effectuer.
 
  • Le connecteur à levier : grâce à lui, vous gagnez du temps lors du raccordement. On utilise volontiers ce connecteur automatique pour l’installation de luminaires par exemple, s’il faut raccorder des fils souples et rigides. Son utilisation est très facile : une fois le câble dénudé, il suffit de relever le petit levier, de passer le fil dans une des entrées de la borne et de refermer ensuite le levier.
  • Le connecteur à insertion directe : s’il s’agit de réaliser le raccordement de plusieurs fils rigides, ce type de borne est idéal. Vous pouvez aisément l’utiliser pour les boîtes de dérivation dans lesquelles l’espace est restreint.
 
Avec les produits Wago, il est plus simple d’effectuer une connexion électrique sûre. Allier efficacité et fiabilité reste indispensable pour travailler dans les meilleures conditions. Et nous vous guidons dans la réussite de vos travaux !
 
Comment réaliser une connexion sécurisée avec le connecteur automatique ?
 
La qualité est le maître-mot de la sécurité. Avant tout, chaque connecteur automatique subit divers tests internes avec des exigences de qualité très élevées. Le but : garantir une installation parfaitement conforme aux normes.
 
Le connecteur automatique, ou borne de raccordement nouvelle génération, permet de raccorder des fils sans système de serrage à vis. Le contact électrique se fait par pression du ressort directement sur les fils. Il suffit donc d’effectuer les opérations suivantes (une fois le courant coupé) :
 
  • Dénuder les fils sur une longueur donnée, en fonction de la configuration du connecteur (voir la toise de dénudage);
  • Insérer les fils dans chaque entrée (maximum 8 entrées selon les connecteurs) jusqu’au blocage automatique ou en fermant le levier ;
  • Tirer légèrement sur les fils pour vérifier qu’ils sont effectivement bien insérés ;
  • Remettre le courant ;
  • Vérifier la présence de tension dans le circuit électrique grâce aux points de test.
Réaliser une connexion sécurisée passe donc par des produits de haute qualité. Les connecteurs Wago permettent de mettre rapidement en œuvre des solutions durables dans l’univers de la connectique résidentielle et tertiaire. Pour une connexion sécurisée sur le long terme !
 
Le connecteur automatique, une borne de connexion fiable
 
Le domino est un type de liaison de moins en moins utilisé (entre le risque de créer un arc électrique ou celui de mal visser). Le connecteur automatique prend facilement le relais grâce à ses nombreux avantages ! Gain de temps, compatibilité avec plusieurs types de fils (rigides, souples, semi-rigides), format compact, meilleure visibilité dans les installations électriques… De nombreux atouts non négligeables pour les installations électriques.
 
En l’absence de système de serrage à vis, il est bien plus facile d’utiliser les connecteurs automatiques que les dominos. Et le connecteur automatique assure une connexion électrique plus sécurisée. Toutefois, il s’agit d’avoir des connaissances techniques avant d’utiliser ce type de dispositif.
 

Choisir le bon fil selon la borne automatique

Pour connecter rapidement et facilement des fils électriques, la marque Wago tire largement son épingle du jeu. Le maître-mot : la sécurité, avec des bornes automatiques conçues pour être compatibles avec différents types des fils et des sections nominales selon les cas d’usages.

Avant de choisir une borne Wago, il est important de définir précisément vos besoins en fonction du type d’installation électrique et des composants. Voici les différents fils à utiliser selon les modèles de borne.

  • 221 : Fils rigides et semi-rigides : 0.2 à 4 mm² / Fils souples : 0,14 à 4 mm²
  • 222 : Fils rigides et semi-rigides : 0,08 à 2.5 mm² / Fils souples : 0,08 à 4 mm²
  • 2773 : Fils rigides : 0.75 à 4 mm² / Fils semi-rigides : 1,5 à 4 mm²
  • 2273 : Fils rigides : 0.5 à 2,5mm²
  • 224 : Fils rigides : 1 à 2,5 mm² / Fils souples : 0,5 à 2,5 mm²

La capacité maximale de courant change également en fonction des bornes. Certaines acceptent jusqu’à 32 A, comme les séries 221 et 222 et 2773. Idéales pour les appareils qui consomment beaucoup d’énergie comme le chauffe-eau électrique, le four et les plaques de cuisson.

Pour la série 2273, la capacité de courant ne dépasse pas les 24 A. La série 224, quant à elle, supporte jusqu’à 24 A également (intéressante pour les luminaires notamment).

Combien de fils par borne automatique ?

Le type de fil pour chaque borne automatique ne suffit pas pour assurer une connexion électrique sûre et fiable. Il s’agit également d’appréhender le nombre de fils qu’il est possible de connecter selon le type de borne Wago :

  • Les séries 221 et 222 proposent entre 2 et 5 entrées ;
  • La série 2273 peut connecter jusqu’à 8 fils ;
  • Les séries 2773 et 224 comprennent 2 entrées.

Avec ou sans leviers, les bornes automatiques Wago simplifient les connexions électriques. Grâce à leur système de ressort, elles remplacent volontiers les dominos (qui tendent peu à peu à disparaître).

A savoir : il est primordial de vérifier les spécifications exactes de chaque borne avant de les utiliser pour des types de fils particuliers. Sans oublier d’isoler l’installation (couper le courant) avant toute manipulation de ceux-ci !

Les avantages des bornes Wago pour les fils électriques

Chaque fil trouve sa borne automatique – qu’il soit rigide, semi-rigide ou souple. La popularité croissante des bornes Wago auprès des électriciens et installateurs découle de leurs nombreux avantages :

Une connexion rapide, sans avoir besoin de visser sur les fils ;

La diminution du risque de faux contacts, de courts-circuits ou de déconnexions accidentelles, garantissant ainsi une meilleure sécurité ;

La possibilité d’ajuster l’installation et d’effectuer des modifications sans altérer le reste des connexions ;

Une simplification de la maintenance, de la réparation et de la rénovation, en connectant et déconnectant aisément les fils aux bornes automatiques.

Des installations domestiques aux grands projets industriels, les bornes Wago se démarquent désormais dans le domaine de l’installation électrique.

Fils rigides et bornes automatiques, le bon combo  

Les bornes automatiques conçues par Wago sont spécialement pensées pour raccorder tous types de fils. Dans ce cadre, les fils rigides s’insèrent parfaitement bien dans les bornes à leviers.   
 
Bornes à leviers pour fils rigides et/ou souples  
 
Les séries 221 à leviers acceptent les fils rigides et semi-rigides entre 0,2 et 4 mm² de diamètre. Pour la série 222, les diamètres des câbles doivent respecter un diamètre entre 0,08 et 2.5 mm² en rigide.   
 
Il faut noter que les 221 et les 222 peuvent également raccorder des fils souples et semi-rigides.   
 
Les modèles de la série 224 sont mixtes et servent à connecter des fils rigides et souples entre 1 et 2,5 mm². Un côté du connecteur est dédié au fil rigide exclusivement (côté installation) et l’autre au raccordement du fil souple (votre applique par exemple)    

Bornes automatiques à insertion directes pour fils rigides  
 
Certains modèles de bornes automatiques ne comportent pas de leviers. C’est le cas des séries 2273 et 2773. Exclusivement réservées aux fils rigides, ceux-ci s’y introduisent de manière très rapide et de manière totalement sécurisée grâce à la technologie d’insertion directe Wago Push-in Cage Clamp.  
 
 
Dans tous les cas, le nombre de fils à connecter dépend des modèles de bornes automatiques entre 2 à 8 fils.     
 
Zoom sur les bornes automatiques Wago à levier  
 
 
La technologie à leviers Wago est une méthode de raccordement intuitive qui facilite grandement les installations électriques. Les bornes automatiques à leviers permettent de raccorder les fils facilement, sans vis et de les maintenir solidement notamment grâce au ressort Wago (contrairement aux dominos). Il suffit d'ouvrir le levier, d'introduire le fil rigide puis de refermer le levier. La connexion est assurée ! Il est également possible d'introduire des fils souples et semi-rigides, sur ces bornes à leviers.  
  
 
On privilégie cette méthode pour ses nombreux atouts :  
  • Une utilisation aisée grâce à une ouverture et une fermeture pratique du levier ;  
  • Une connexion et une déconnexion rapides des conducteurs, sans utiliser des outils ;  
  • Un câblage réalisable facilement pour une installation électrique rapide ;  
  • Un raccordement ultra fiable, sans risque d’erreur ;   
  • Une nette économie de temps ;  
  • Une indication claire concernant le point de connexion, ouvert ou fermé.    
Le levier est un gage de sécurité supplémentaire pour la connexion des fils sur une borne automatique. C’est pourquoi la marque Wago s’est tournée vers la conception de bornes à leviers afin de simplifier les travaux des professionnels.    
 
Les avantages des fils rigides  
  
Pratique, les fils rigides trouvent particulièrement leur place dans les installations électriques tertiaires ou industrielles.   
  
Leur principal atout est d'avoir une excellente conductivité, plus intéressante que celle des fils souples. C'est pourquoi on utilise généralement ces éléments pour des liaisons longues. On privilégie aussi le fil rigide pour le câblage d'appareils ou équipements électriques. Contrairement aux fils souples, il résiste à des aplatissements répétés.  
 
Les fils rigides restent appréciés pour leur structure qui les empêche de s'emmêler (et de provoquer, dans le pire des cas, un court-circuit). Ces équipements s’insèrent en un clin d’œil dans les bornes automatiques. Ainsi, pour une installation électrique fiable, ce type de fil est largement plébiscité.   
 

Les bonnes techniques pour retirer les fils des bornes automatiques

Retirer un fil d’une borne de connexion, cela suppose une bonne raison : remplacement d’un élément défectueux, réorganisation du système électrique, maintenance, modification de la configuration électrique, dépannage…
Enlever les fils d'une borne automatique Wago peut d’abord paraître très délicat. Toutefois, en appliquant les bonnes techniques, l’opération devient quasiment un jeu d’enfant. Voici quelques méthodes générales pour ôter les câbles d'un connecteur, en fonction des séries.

  • Pour les connecteurs Wago des séries 222 et 221, l’opération est facilitée par les leviers intégrés. Ainsi, pour ôter un fil, il suffit simplement de lever le levier orange jusqu’à la butée avant d’enlever délicatement le conducteur.
  • Concernant les connecteurs Wago des séries 2773 et 2273, la déconnexion du fil électrique diffère un peu car ces équipements de connexion ne disposent pas de leviers. Alors, pour faire sortir le fil électrique de la borne, vous devez exercer une légère torsion de droite à gauche tout en tirant le fil vers l'extérieur de la borne. Bien entendu, cette opération n’abîme pas la borne WAGO (ni le câble) et l’ensemble reste parfaitement réutilisable.
En cas de doute, il est indispensable de suivre précisément les instructions du fabricant afin de faciliter les opérations.


La borne automatique Wago, le must pour les électriciens


Comme vu précédemment, retirer le fil d’une borne automatique Wago ne demande presque pas d’effort. C’est pour cela que les connecteurs Wago restent très prisés par les professionnels de l’installation électrique, spécialement dans le domaine du bâtiment et de l’industrie.
Dans le cas des dominos, ôter un fil requiert une opération plus complexe. Il faut se munir d’un tournevis pour desserrer la vis de la borne avant d’enlever doucement le câble.
D’où l’intérêt de se tourner vers les bornes automatiques, qui permettent de gagner du temps et d’assurer davantage la sécurité des opérateurs.

Les bornes automatiques et leur tension maximale   

 
Les bornes automatiques Wago sont conçues pour fonctionner avec des tensions maximales à ne pas dépasser afin d’éviter les surtensions et l’échauffement des câbles. C’est pourquoi il est primordial de connaître les limites de tension recommandées pour les bornes automatiques. Le but : garantir une utilisation conforme pour une installation fiable !  
 
  
Les bornes WAGO des séries les plus connues (221, 222, 2773 et 2273) acceptent une tension jusqu’à 450 volts.   
 
Les bornes automatiques Wago qui supportent 450 volts restent largement suffisantes pour les applications typiques dans le bâtiment et l’habitat. Dans ces conditions, la plage de tension laisse une certaine marge de sécurité adaptée aux potentielles fluctuations de tension. Résultat : ces équipements assurent un fonctionnement ultra fiable de l’installation électrique.  
  
 
Les avantages des bornes automatiques Wago pour l’installation électrique  
  
Si on apprécie particulièrement la tension tenue par les bornes automatiques Wago, ces dernières présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, le système ultra simplifié des bornes permet de connecter et de déconnecter rapidement les câbles, en toute sécurité. Un atout de taille quand, en tant que professionnel de l’installation électrique, il ne faut pas perdre de temps ! Voici les autres points forts des bornes automatiques Wago.  
 
  
  • Nul besoin d'outils pour réaliser l’installation (pas de tournevis par exemple). 
  • Avec leur taille compacte, les bornes automatiques tiennent des tensions élevées tout en s’intégrant dans divers types d’installations électriques, même dans les espaces réduits.   
  • Leur polyvalence offre une grande variété d'applications : installations industrielles ou résidentielles par exemple, avec des tensions différentes. Il est possible de connecter divers types de fils et de conducteurs pour réussir l’ensemble de l’installation électrique.  
  • Les risques de mauvais contacts et de courts-circuits sont largement diminués.   
  • Les normes de qualité élevées des bornes automatiques Wago ne se réfèrent pas uniquement à la tension supportée. Les équipements respectent strictement les réglementations en matière de sécurité électrique.   
 
Les bornes automatiques Wago promettent ainsi de hautes performances dans des environnements électriques exigeants.   

L’intensité du courant électrique selon les modèles de bornes automatiques :
 

Les bornes automatiques Wago sont conçues pour gérer différentes intensités en fonction des modèles spécifiques. Il est donc important de bien connaître les caractéristiques de chaque connecteur.   
 

Les bornes WAGO des séries 221 et 2773 acceptent jusqu'à 32 A (et même jusqu’à 41 A pour la version 6mm² de la 221). Un ampérage intéressant pour des appareils électroménagers de type plaques de cuisson ou pour certains convecteurs électriques.   

Comptez jusqu'à 24A pour les bornes de la série 2273, uniquement conçues pour connecter des fils rigides. On les utilise volontiers dans de nombreuses applications (prises de courant, interrupteurs, éclairages commerciaux, systèmes de ventilation, etc.).   

 

La série 224, pour sa part, supporte jusqu’à 24 A  - suffisant pour les luminaires et convecteurs, par exemple.   

Voyons concrètement l’utilité des bornes Wago dans des contextes particuliers.   
 

La borne Wago classique de type 2273  

Suffisantes dans le cadre d’une utilisation domestique, les bornes avec une intensité de 32 A sont idéales pour les boîtes de dérivation. Ces connecteurs acceptent des fils rigides jusqu’à 2,5 mm² et jusqu’à 8 points de serrage.   

Connexion d’appareils électriques, câblage des interrupteurs ou des systèmes de climatisation, installation de plafonniers ou d’appliques murales… Ces bornes sont parfaitement adaptées aux applications nécessitant une intensité électrique maximale de 32 A.  

 

Les bornes de la série 224 

Des connecteurs Wago spécialement pensés pour des appliques ? C’est le cas des bornes automatiques Wago de la série 224. Elles permettent d’être parcourues par un courant d’une intensité maximale de 24A. Une tension suffisante pour les luminaires d’un bâtiment, d’un local ou d’un logement.   

Ce connecteur possède deux entrées : l’une pour les fils rigides, l’autre pour le fil souple (maintenu par un côté conçu en forme de mâchoire). Il existe 3 points de serrage sur ces types de modèles Wago.   
 

Les bornes de la série 221, la solution polyvalente 

Si vous recherchez des équipements de connexion polyvalents, certaines bornes automatiques Wago sont la solution idéale. Ces connecteurs, qui permettent de relier des fils jusqu’à 4 mm² (ou 6mm² dans une variante dédiée), supportent une intensité maximale de 32 A (41 A pour la 6mm²). Les séries 221 et 222 sont notamment les plus connues. On les apprécie surtout pour leur levier, un gage de sécurité idéal pour la connexion des fils. Mais pas seulement :  

  • La garantie d’une ouverture et d’une fermeture pratiques ;  
  • Une rapidité de connexion et de déconnexion des conducteurs, sans devoir utiliser des outils ;  
  • La facilité de câblage pour réaliser une installation électrique dans les meilleurs délais ;  
  • Jusqu’à 5 points de serrage ;  
  • Pas de risque d’erreur (diminution du risque de court-circuit) ;  
  • Un gain de temps important.  

Ces catégories de bornes universelles sont parfaitement adaptées aux convecteurs électriques et aux appareils qui requièrent davantage de puissance. L’utilisation reste ultra simple : ouvrir le levier, placer le fil préalablement dénudé sur une longueur donnée, fermer le levier. Un connecteur qui trouve parfaitement sa place dans une installation électrique !  

 

L'interprétation et l'analyse des données de mesure de puissance restent primordiales pour optimiser les performances d'un système électrique. Il s’agit d’effectuer les bonnes démarches pour réussir cette mission. 

 
  • Collecter des données très précises et fiables sur différents paramètres comme la tension, le courant, l’énergie consommée… Pour cela, il s’agit d’exploiter certains appareils comme les analyseurs de réseau, les transformateurs de courant et autres équipements de mesure. 
  • Analyser la charge, en période maximale et minimale. L’objectif est d’éviter un surdimensionnement inutile, en adaptant le système électrique à la demande maximale. 
  • Déterminer les tendances générales dans l’ensemble des données. Des anomalies mettent en avant d’éventuels problèmes ou présentent des éléments d’optimisation des performances du système électrique. 
  • Observer la présence ou non d’harmoniques dans le réseau, car elles risquent d’engendrer une perte d’énergie. 
  • Considérer le facteur de puissance afin de s’assurer qu’il se trouve bien dans une fourchette acceptable. Trop faible, il risque de générer un rendement plus faible de l’exploitation.  
  • Vérifier l'équilibrage des charges entre les phases pour améliorer la puissance. 
  • Considérer les périodes de tarification intéressantes pour réaliser des économies (dans le cas où le système dépend d’un système de tarifs variables). 
  • Veiller à la conformité des niveaux de tension et de courant. Il peut être parfois urgent d’intervenir et, en réalisant cette action, de nombreux problèmes peuvent être évités. 
  • Étudier les possibilités d’amélioration des performances du système via le remplacement d’équipements obsolètes, l’installation d’appareils plus efficaces, des méthodes d’optimisation des processus… 
 
Enfin, il est judicieux de réaliser une surveillance permanente des rapports périodiques à l’aide de compteurs d’énergie ou de centrales de mesures, par exemple. De cette façon, il est plus facile de détecter des changements de tendance, de constater l’efficacité des nouvelles mesures mises en place pour optimiser les performances, etc.  
 
Retrouvez tous les produits de Wago vous permettant d’analyser et d’optimiser les performances d’un système électrique. 

Relais commande et commutation de charge DC 
 

En général, les relais de commande sont plutôt conçus pour commuter des charges alternatives (AC). Les charges continues (DC), quant à elles, requièrent plutôt des relais spécifiques capables de traiter ce courant.  

Les relais de commande dits « classiques » s’adaptent davantage aux charges alternatives. En effet, ils s’appuient sur un mécanisme particulier : des contacts mécaniques qui permettent d’ouvrir ou de fermer un circuit. Un procédé qui soulève quelques problèmes lorsqu’il s’agit d’une charge continue car lors de la commutation, un arc électrique risque d’apparaître. De plus, suivant la puissance de la charge, le phénomène peut prendre une certaine ampleur voir détruire le relais.  
 

Contrairement aux contacteurs, les relais de commande ne possèdent pas de système pour éteindre l'arc électrique. Leurs contacts sont bien moins résistants que sur les contacteurs. Dans ce cas, plus la tension de commutation va s’élever, plus le courant maximum admissible sera faible. 
 

Cependant, des relais spécifiques peuvent tout de même commuter des charges continues. Leur point fort ? La possibilité de diminuer l'arc électrique au moment de la commutation. Les relais de commande DC peuvent aussi être pourvus de caractéristiques particulières avec un objectif : adapter la tension continue plus efficacement que les relais AC. 

Avant toute manipulation, il est préférable de se reposer sur les courbes décrites dans la documentation des relais. A savoir : la tolérance des relais peut toutefois s’accroître en utilisant deux contacts en série, ce qui entraîne plus facilement la fin de l'arc électrique.  

 

Fonctionnement du relais : les principes

Contrôle industriel, automatisation, tableaux de distribution électrique, systèmes de protection… Dans de nombreuses applications, le relais de commande prend une place prépondérante. Ce dispositif électromécanique permet de contrôler et de commuter des circuits électriques. Il offre différents avantages et fonctions dont il est indispensable de bénéficier. 

 

Isolation électrique 

Les relais de commande contribuent à l’isolation électrique de deux circuits de commande. Ils permettent également de commuter des tensions différentes de la tension de commande. De cette manière, ces équipements empêchent les chocs électriques et les dommages provoqués par des surtensions.  

 

Automatisation 

Dans les systèmes d’automatisation, les relais de commande gardent une fonction capitale. Leur rôle est de contrôler plusieurs processus en réagissant à des signaux électriques. Des éléments particulièrement appréciés pour l'automatisation industrielle en raison de leur capacité à commuter des charges importantes !  

Trouver une batterie adaptée pour une alimentation secourue 

 

Intempéries (orages, neige, pluie), surtension, système électrique défectueux… Le réseau électrique peut vite être endommagé. Pour pallier une coupure de courant et anticiper cette situation, il est important de choisir le bon équipement. L’alimentation secourue ou système UPS prend le relais pour assurer le bon fonctionnement de tous les appareils alimentés en 24Vdc. Néanmoins, mieux vaut prendre en compte deux informations pour dimensionner une batterie dans un système d’alimentation de secours.  

 

  • Le courant que doit fournir la batterie. Ici, il faut s’assurer que la batterie peut apporter le courant indispensable pour alimenter tous les appareils connectés à l’alimentation secourue simultanément. 
  • La durée de secours souhaitée. En effet, plus le temps de secours requis est long, plus la capacité de la batterie doit augmenter. 

D’autres paramètres sont également à prendre en compte : la température de fonctionnement, la technologie de la batterie et la fréquence éventuelle des coupures de courant. De cette manière, il est plus simple de sélectionner une batterie adéquate pour votre système d'alimentation secourue. 

 

A savoir : il faut ensuite se référer aux courbes de décharge des modules batteries. Si la durée de secours maximum d'un seul module batterie ne correspond pas suffisamment à votre besoin, il est envisageable de monter jusqu'à 3 modules batteries montés en parallèle. Par la suite, il suffit d'additionner la durée de secours selon le nombre de modules. 

 

Les avantages de l’alimentation secourue 

Une alimentation secourue fournit une alimentation fiable en cas de coupure de secteur. Contrairement à l’onduleur, elle propose une alimentation de secours instantanée uniquement sur le réseau très basse tension, pendant un laps de temps défini. On utilise généralement cet équipement pour protéger les PC industriels, les automates et les équipements de télécommunication. A ne pas négliger car il apporte tout de suite de nombreux avantages !  

    • Une alimentation continue en cas de coupure électrique afin d’empêcher les temps d’arrêt. De cette manière, quand une activité non-stop est essentielle, aucun risque de perdre du temps. 
    • Une protection contre les fluctuations de tension, en particulier pour les appareils qui y sont sensibles. Dans cette optique, aucun équipement ne subit un quelconque endommagement. 
  • La sauvegarde des données à la suite d’une coupure de courant. Pratique pour les équipements informatiques, notamment !
  • Une plus grande sécurité pour les personnes, notamment dans le milieu hospitalier ou dans les laboratoires. En garantissant une alimentation permanente en électricité, la fonction vitale est préservée. 
  • La mise en position de replis d’une machine par sécurité pour le personnel ou pour éviter les dommages mécaniques 
    • Secourir le système le temps de l’envoi d’un SMS, eMail ou tout autre moyen alertant l’exploitant du site qu’une panne de réseau a lieu sur l’installation. 

Retrouvez l’ensemble de nos batteries pour un système d'alimentation secourue performant ! 

Des solutions d’alimentation sûres et efficaces ? C’est la promesse de Wago, avec la conception d’alimentations performantes – qu’il s’agisse d’applications simples ou complexes, nécessitant une puissance importante. 

Toutes les alimentations triphasées Wago fonctionnent sans aucun déclassement avec deux phases, peu importe le câblage de celles-ci. Ainsi, si une alimentation est biphasée, il est possible d’utiliser une alimentation triphasée. Les avantages ? Vous n’avez pas deux références à stocker, la logistique est donc simplifiée.

 

Les autres avantages des alimentations Wago :

  • La capacité de supporter des températures allant de -40 °C à 70 °C ; 
  • Plusieurs variantes de sortie : 5 … 48 V DC et/ou 24 … 960 W (0,5 … 40 A) ; 
  • Des certifications de sécurité approuvées dans le monde entier pour de nombreuses applications ; 
  • La possibilité d’acquérir un système d'alimentation complet avec des dispositifs systèmes (Alimentations secourues, disjoncteurs électroniques, modules de secours capacitifs, modules de redondance et convertisseurs DC/DC).

Avec cette conversion instantanée, les alimentations triphasées et biphasées facilitent le quotidien des installateurs. 

A la recherche d'une alimentation biphasée pour un équipement particulier ? Wago est le partenaire idéal pour vous aider à trouver une alimentation adaptée. Retrouvez l’ensemble de nos solutions Wago pour une installation électrique simplifiée !  

 

Précâblage des automates : les points à appréhender 

 
Pour définir le précâblage pour automates, il est important de connaître certains éléments. Au préalable, il est important d’identifier clairement les exigences de l’application. Par exemple, ce qui sera connecté à l’automate : capteurs, actionneurs, autres dispositifs ?     
 
Voici les critères principaux à prendre en compte pour le précâblage des automates : 
 
  • La référence des cartes utilisées ; 
  • La longueur de câble attendue ; 
  • Les fonctionnalités nécessaires sur les platines de précâblage (sectionnement, protection fusible, relais, etc.). 
Prenez aussi en compte la distance entre les divers composants et les contraintes d'espace concernant le précâblage pour automates. 
 
Les autres étapes à suivre pour une installation réussie 
 
Afin de choisir le précâblage pour les automates, certaines étapes sont essentielles. Voici les démarches à réaliser ! 
 
  • Appréhender la topologie du système pour savoir comment sera utilisé l’automate. Une bonne approche pour savoir, par exemple, si le câblage doit être effectué en série ou en parallèle. 
  • Étudier la résistance des câbles aux interférences électromagnétiques (EMI) si l’environnement industriel y est exposé.
  • Définir des marges de sécurité s’il y a une potentielle modification du système. Toutefois, mieux vaut éviter des longueurs de câble trop importantes car cela peut occasionner des soucis de communication. 
  • Contrôler la conformité du précâblage aux normes industrielles en vigueur dans votre secteur d’activité. De cette manière, vous garantissez la fiabilité et la sécurité de l’ensemble du système. 
  • Penser à une éventuelle expansion du système. Ainsi, vous pourrez aisément le faire évoluer sans passer par la case refonte totale. 
  • Estimer les coûts à prévoir afin de choisir le précâblage pour automates. Prix des équipements, maintenance, réparations… Un investissement qui demande une certaine réflexion pour assurer la pérennité de l’installation (tout en respectant un budget donné).  
En suivant scrupuleusement ces étapes, vous êtes certain(e) de choisir le meilleur précâblage pour automates ! 
 
Quels équipements Wago pour le précâblage des automates? 
Pour assurer le précâblage des automates, des équipements de qualité restent indispensables. C’est pour cette raison que Wago a développé une gamme de produits sûrs afin de garantir la réussite des opérations. Voici les 2 principaux éléments à acquérir pour votre installation. 
 
 
Les câbles d’interface 
Ils permettent une connexion rapide entre le niveau de connexion et le contrôle et une flexibilité dans la planification d'installation. Les câbles d’interface préassemblés offrent un gain de temps considérable. 
 
Les modules d’interface 
Ces modules pour système de précâblage offrent différents avantages : connexion fiable et sécurisée, absence de maintenance, gain de place dans l’armoire de commande, précâblage rapide… Il est possible d’utiliser des modules d'entrées/sorties numériques et des modules d'entrées/sorties analogiques.  
  
Chez Wago, nous proposons également d’autres produits afin de choisir et d’assurer le précâblage pour automates. Connecteurs, capteurs, résistances de terminaison et interfaces adapters sont notamment disponibles sur notre site. Découvrez vite nos différents équipements ! 

 

L'interprétation et l'analyse des données de mesure de puissance restent primordiales pour optimiser les performances d'un système électrique. Il s’agit d’effectuer les bonnes démarches pour réussir cette mission. 
 
  • Collecter des données très précises et fiables sur différents paramètres comme la tension, le courant, l’énergie consommée… Pour cela, il s’agit d’exploiter certains appareils comme les analyseurs de réseau, les transformateurs de courant et autres équipements de mesure. 
  • Analyser la charge, en période maximale et minimale. L’objectif est d’éviter un surdimensionnement inutile, en adaptant le système électrique à la demande maximale. 
  • Déterminer les tendances générales dans l’ensemble des données. Des anomalies mettent en avant d’éventuels problèmes ou présentent des éléments d’optimisation des performances du système électrique. 
  • Observer la présence ou non d’harmoniques dans le réseau, car elles risquent d’engendrer une perte d’énergie. 
 
Considérer le facteur de puissance afin de s’assurer qu’il se trouve bien dans une fourchette acceptable. Trop faible, il risque de générer un rendement plus faible de l’exploitation.  
 
  • Vérifier l'équilibrage des charges entre les phases pour améliorer la puissance. 
  • Considérer les périodes de tarification intéressantes pour réaliser des économies (dans le cas où le système dépend d’un système de tarifs variables). 
  • Veiller à la conformité des niveaux de tension et de courant. Il peut être parfois urgent d’intervenir et, en réalisant cette action, de nombreux problèmes peuvent être évités. 
  • Étudier les possibilités d’amélioration des performances du système via le remplacement d’équipements obsolètes, l’installation d’appareils plus efficaces, des méthodes d’optimisation des processus… 
 
Enfin, il est judicieux de réaliser une surveillance permanente des rapports périodiques à l’aide de compteurs d’énergie ou de centrales de mesures, par exemple. De cette façon, il est plus facile de détecter des changements de tendance, de constater l’efficacité des nouvelles mesures mises en place pour optimiser les performances, etc.  
 
Retrouvez tous les produits de Wago vous permettant d’analyser et d’optimiser les performances d’un système électrique.